POEMES

Publié le par Sandra

Armand dors.

 

Dors mon petit ange avant que tout cela ne change,

Dors mon petit ange avant de venir dans ce monde étrange.

Je te protège et te défend dans ton étroit refuge.

 

Oui dors petit bambin avant les matins chagrins,

Dors petit bambin, pour toi ta maman à le béguin.

Je te promets les plus doux des câlins.

 

Je te promets mon bébé d’être toujours à tes côtés.

Tu es encore dans ton nid, bien douillet

Et moi je profite de toi mon futur nouveau-né.

 

Aujourd’hui je suis là, mais promis, demain je serais là aussi

Alors doucement, dors mon cœur, je veillerais sur tes nuits

Dors mon cœur, tranquillement tu grandis… mais tu es encore si petit…

 

A ma Maman.

 

Petit bout de femme et pourtant si grande à mes yeux

Tu es celle qui sait par un geste rendre les gens heureux

 Tu as rendu le monde plus rassurant, plus plaisant

Par un sourire, tu as su rendre les jours difficiles éblouissant.

 

C’est peut être ça une Maman.

Savoir protéger son enfant des misères des gens.

Savoir consoler et guérir grâce aux caresses,

Et apporter à son enfant affection et tendresse.

 

Mais toujours, quoi qu’il arrive, aimer.

Oui c’est tout cela que tu as su me donner.

Alors merci Maman car jamais je ne pourrais oublier,

Notre amour… et notre complicité.

 

Aux grands parents

 

Voici venu le temps d’accueillir notre petit Armand.

 Le nid s’agrandit et vous voilà grand parents.

Pour certains une nouvelle fois, pour d’autres c’est le commencement,

Mais pour tous cela reste un événement.

 

Vous aurez tant de choses à lui apprendre.

Tant d’amour à lui prodiguer.

Je suis sûre qu’il sera bien entouré.

Et votre sagesse vous transmettrez.

 

Grâce à vous il connaîtra d’autres avis

Il s’ouvrira au monde grâce à tout ce qu’on lui aura transmis.

Mais il s’aura aussi où faire les bêtises et les taquineries

Et où trouver les douceurs qu’il mangera avec appétit

 

C’est avec confiance que nous petits parents

Nous donnerons à garder Armand aux ascendants

Car c’est eux qui ont fait ce que nous sommes,

Et sauront, avec nous, faire de ce petit enfant… un Homme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article