Voyage en Tunisie

Publié le par Sandra

Ahhh la Tunisie !! Quel beau voyage.

 

Nous sommes partis la dernière semaine de Juin et dans l'ensemble c’était super. Les gens sont très accueillants, il paraît que je suis une belle gazelle qui vaut beaucoup de chameau…ah et quand tu dis que tu attends un bébé …tu deviens reine. Le pays est très sec et chaud mais avec l'air marin c'est très agréable. Des oliviers partout, des cactus, des dromadaires …et vu qu'en 1800 et des brouettes ça été un protectorat français, tout le monde ou presque parle français…les panneaux publicitaires et enseignes sont à la fois en arabe et en français.

 

Les gens sont très pauvres, vont chercher l'eau au puit et les maisons ne sont pas toujours finies de construire.

 

On a fait une excursion en bateau aussi….où on a vu des dauphins ! Et pêché du poisson à la façon de la bas.

 

On était dans un hôtel avec une belle piscine et les repas étaient sous forme de buffet. Tout était compris.

 

Voilà les bons côtés ….Maintenant ma panique s'est située à mon arrivée à l'hôtel après l'avion et les 2h et demi de bus dans la pampa….j'ai perdu du sang….j'ai faillit faire une crise d'angoisse. J'étais complètement paniquée. J'ai vraiment cru que j'allais perdre le bébé j'étais terrorisée. Puis plus rien pendant tout le séjour. Je ne voulais pas aller à l'hôpital la bas du coup dimanche en revenant j'étais tellement en stresse que Chris m'a emmené aux urgences….On m'a toute ausculté, le colle de l'utérus est bien fermé…en fait j'ai eu un léger décollement du placenta à cause du bus et du fait que tout se met en place…mais le bébé est en pleine forme je l'ai jamais vu autant bougé il poussait avec ses pieds et ses mains relevait la tête …faisait des petits bons…et son cœur qui battait ….Mon dieu comme j'étais rassurée …. je crois que je ne supporterais pas de le perdre maintenant…

 

Enfin ne pensons pas au pire …Tout va bien et je crois même commencer à le sentir….et ça c'est que du bonheur :)  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article